gouise: patrimoine

    Maison bourbonnaise

    Cette maison Bourbonnaise de 1796 est typique de l'habitat de la région, avec ses pans de bois et son toit à quatre pans recouvert de petites tuiles. Elle a probablement été agrandie à plusieurs reprises, et les parties les plus récentes ne comportent pas de pans de bois. Contrairement aux petites maisons paysannes, le four est placé à l'extérieur de la maison, dans un bâtiment annexe. La date de 1796 est gravée sur un montant de bois, à l'intérieur de la demeure.

    tour

    Cette tour, peut-être un ancien pigeonnier, est la partie la plus ancienne du château de La Motte, manoir souvent remanié, ayant appartenu à la famille de La Fin de Beauvoir. C'est un de ses membres qui fit construire le rendez-vous de chasse, qu'il nomma Beaudéduit. Jean Petitdé, compagnon et serviteur du connétable de Bourbon, succède aux La Fin. Aubert de La Faige émet une hypothèse selon laquelle Beaudéduit pourrait être l'endroit où Charles de Bourbon aurait donné aux émissaires de Charles Quint les rendez-vous mystérieux que la justice royale ne put que soupçonner sans jamais les prouver, et que la dame de Gayette fut accusée d'avoir favorisés.