CONTES ET LéGENDES: Elisabeth de  JALIGNY

    Guillaume de Jaligny, historien de renom, eut avec son épouse Hermengarde de Bourbon deux enfants: Olduin qui mourut jeune et sans enfants, et Elisabeth. A la mort de Guillaume, ses héritiers étaient loin, et les seigneurs aux alentours en profitèrent pour s'emparer des richesses de la région, pillant et rançonnant tout le pays.

    Quelques serviteurs dévoués à la famille de Jaligny, allèrent par un long chemin trouver Hugues, époux d'Elisabeth, pour l'informer de la situation et lui demander son aide. Homme prudent et quelque peu pleutre, il refusa de quitter son territoire. N'approuvant pas son mari, et n'acceptant pas la situation, Elisabeth demanda à son époux la permission d'aller reconquérir le domaine de Jaligny.

    Ne voulant pas s'opposer à la détermination de sa femme, Hugues accepta. Elisabeth partit alors avec les fidèles serviteurs de son père. Belle, énergique et courageuse, elle suivit les bords de la Loire, et en profita pour convaincre son oncle Haymon Vaire-Vache de l'aider.

    Entourée d'une belle armée, elle chevaucha près de ses troupes, armée et vêtue comme un homme. Elle se conduisit comme un général, s'exposant la première à tous les dangers, supportant l'odeur de la mort et la fatigue. La bataille fut longue, harassante, sanglante, sans merci, cruelle.

    Elisabeth de Jaligny chassa, traqua, tua les envahisseurs, en plus de ceux qu'elle pendit ou mutila. Terrifiés, ces derniers abandonnèrent la région et cessèrent toute incursion.