CONTES ET LéGENDES: LA FONTAINE SAINT-MARTIN

    L'apostolat de Saint-Martin de Tours, être charitable et de grande bonté, accomplissait sa sainte mission par monts et par vaux avec courage et dévouement. Un jour, sous une chaleur accablante, il se trouvait entre Digoin et Molinet. Epuisé par de longues heures de marche, le Saint homme mourait de soif. Il demanda à un paysan de lui indiquer un endroit où il pourrait se désaltérer. Ce dernier le conduisit en un lieu où coulait une fontaine. Après s'être rafraîchi, le Saint homme constata que quelque chose n'allait pas chez ce brave paysan:

    -Mais qu'avez-vous donc mon brave? Avez-vous soif? Si c'est le cas, faites comme moi, profitez de cette source.

    -Je suis atteint depuis quelques temps d'une violente fièvre, et j'ai peur que l'eau n'empire mon cas.

    -En trempant ma main dans cette eau, je l'ai bénite. Elle vous sera désormais salutaire.

    Rassuré par ces paroles, le paysan but et la fièvre le quitta aussitôt. Depuis ce jour, la fontaine devint le Font-Saint-Martin, et fut la plus fréquentée de la région. Aujourd'hui, elle n'existe plus. Mais, elle continue de couler et, durant les gelées, l'endroit où elle sourd ne glace jamais.