petites anecdotes de montcombroux

    Un salarié de la mine, François Charnet, surnommé Friedland, était chargé de la surveillance des mines et de la centrale qui ne sera finalement pas construite, l'activité minière s'étant arrêtée juste après. Néanmoins, il a continué de percevoir un salaire tout en pouvant bénéficier des terrains où il a élevé des moutons. Cette situation, pour le moins insolite, durera de très nombreuses années. C'est la sécurité sociale qui a découvert cette exception lorsque Monsieur Charnet envoya des documents pour se faire rembourser. Nul ne sait comment cette histoire s'est terminée.

    C'est lors des travaux de construction de la ligne de chemin de fer du tacot que le directeur de la mine, Monsieur Bernard Poirier, et ses ouvriers ont découvert la grotte aux Fées à Châtelperron en 1843. Cette ligne permettait d'acheminer le charbon de la mine à Dompierre-sur-Besbre. Il était ensuite transporté par voie fluviale grâce au canal.

    montcombroux: panoramas

    la digue de montcombroux