montilly: espace naturel sensible des coqueteaux

    Constitué d'une grande diversité de milieux naturels, formée par le caractère sauvage et indompté de l'Allier, cet espace s'étend sur une superficie d'environ soixante-dix hectares, et recèle une grande richesse faunistique et floristique. On recense 360 espèces de plantes, 86 espèces d'oiseaux dont 41 nichent sur les lieux, 21 espèces de libellules, et 10 espèces de papillons. Un sentier de découverte équipé de panneaux pédagogiques et des visites accompagnées par des guides naturalistes vous permettront de découvrir et redécouvrir les évolutions au fil des saisons, au gré du cours d'eau et au rythme des espèces.

    Ci-dessus, cette prairie est située sur une terrasse alluviale du lit majeur de l'Allier. Malgré des inondations régulières, elle est composée d'une végétation adaptée à la sécheresse. Ci-dessous, vues de l'Allier. Le courant de la rivière modèle la forme des berges. A certains endroits il creuse, à d'autres il dépose des alluvions. De chaque côté du cours d'eau, les rives présentent un faciès dissemblable et accueillent une faune adaptée. Quand la rivière le permet, et en absence d'intervention humaine, une forêt alluviale se met en place. Ces boisements inondables sont constitués d'essences d'arbres adaptées aux variations du niveau des eaux.

    La bonne qualité des eaux et la diversité des profils de l'Allier font que cette rivière accueille une faune variée. Le site des Coqueteaux, avec le cours principal et des bords secondaires, est le reflet de cette diversité. Des espèces animales emblématiques comme le Saumon Atlantique, la Grande Alose, la Tortue Cistude et la Loutre recolonisent peu à peu la rivière. Ce retour est lié à une meilleure qualité des eaux, et à des mesures de protection des milieux.

    Les bras morts et les "boires" sont des anciens méandres abandonnés par l'Allier au cours de ses divagations. En maintenant le milieu naturel ouvert, le pâturage extensif par des bovins de race Charolaise contribue au maintien de la biodiversité du site des Coqueteaux. Un paysage de bocage borde la vallée de l'Allier. Très différent des écosystèmes alluviaux du site des Coqueteaux, il est complémentaire et vient enrichir la diversité floristique et faunistique.

    Après l'abandon des pratiques agricoles traditionnelles, des petits arbustes vont progressivement coloniser l'espace ouvert qu'est la prairie. Cette succession écologique va peu à peu conduire à l'implantation d'une forêt.