saint-christophe

    Superficie de 2746 ha - Altitude de 305 à 471 mètres - 486 habitants environ.

    Saint-Christophe est située entre la plaine et la montagne. Aucun document ou monument ne donne de renseignements sur l'origine de la paroisse. Les premières archives datent du XVème siècle. Aux lieu-dits de La Ronce, Chabillons, Bellezois et Le Bois-Not, des fouilles ont permis d'exhumer de très nombreux outils et objets des périodes paléolithique et néolithique. La commune est l'une des quarante communes de France placées sous le vocable de saint Christophe.

    La motte ci-dessous, dite de Chitain, est fort ancienne. Elle était surplombée jadis par une forteresse, qui tomba graduellement en ruine, avant de disparaître au XVIIIème siècle. Il en reste encore quelques traces. Une description du site, à la fin du XIXème siècle, dit que "le fossé d'enceinte mesure cent mètres de longueur sur huit de largeur et deux de profondeur. Une source servait à l'entretenir plein d'eau pour compléter la défensive".  Un pont-levis en permettait l'accès. En 1290, Hugues de Chitain est évoqué comme étant le seigneur du lieu. Celui-ci devient ensuite la possession des seigneurs d'Isserpent. Photo issue du livre "Le Patrimoine de l'Allier", page 556.

    Au bourg, se dresse une maison bourgeoise et, à La Bruyère, commune de Saint-Christophe, l'église domine ce lieu-dit.