trévol: le magnétiseur

    C'est à Trévol que s'installa dans une ancienne ferme Michel-Leriche-Barbey, à l'écart du bourg, en limite d'un bois. Sa profession? Magnétiseur-guérisseur + travail à distance sur photo. il fut élevé en Normandie par sa grand-mère, qui avait un certain don. Elle était considérée comme une "panseuse", une "rebouteuse". Il fut donc à bonne école.

    Un jour, un forgeron arriva, brûlé sévèrement. La grand-mère, déjà occupée, commanda à son petit-fils de s'occuper de lui. Il avait neuf ans. En se souvenant des gestes de sa grand-mère, il s'efforça de soigner l'homme. Quelques jours plus tard, ce dernier revint avec un paquet de bonbons qu'il remit à l'enfant, signe de sa gratitude pour l'avoir soulager et guéri.

    Après avoir été quelques temps restaurateur, puis avoir exercé le métier cité ci-dessus à Cannes-Mandelieu pendant vingt ans, il s'installe donc à Trévol. Il lui fallut quelques temps pour se faire une place, mais le bouche à oreille fonctionna et, depuis sa renommée n'est plus à faire.

    quelques aperçus du circuit de trévol